Extrait

La France de l’enseignement supérieur a été traversée ces dernières décennies par deux forces qui l’ont transformée. La première est une massification sans précédent : entre 1980 à 2015, soit un peu plus d’une génération, le nombre d’étudiants en France est passé de 1,2 à 2,5 millions. La seconde est un marché de l’emploi de plus en plus difficile et exigeant : entre 1980 et 2015 le nombre de chômeurs est passé de 1,2 à 3,7 millions.

Dans ce contexte, et avec l’inflation des diplômes qui en a résulté, le niveau d’études ne suffit plus à départager les candidats. La réputation de l’institution dans laquelle on se forme devient un élément clé pour décrocher un premier emploi et débuter sa vie professionnelle. Quels sont alors les éléments sur lesquels la réputation d’une institution est bâtie ? Ces éléments permettent-ils d’évaluer avec fiabilité la qualité de la formation délivrée ? Comment les (futurs) étudiants choisissent-ils leur futur établissement ?[…]